Bienvenue dans ma cuisine!

Je vous propose des recettes pour tous les jours, les grands comme les petits, suivant mon inspiration et le contenu de mon frigo!

Bonne cuisine, en vous souhaitant autant de plaisir à la faire qu'à la manger!

dimanche 1 mai 2011

Quoi qu'est ce?

Je démarre aujourd'hui une nouvelle rubrique!
Je vais essayer de vous faire découvrir des plantes, des fruits, des légumes, des aliments, que nous n'avons pas l'habitude de rencontrer, qui sont peu connus, ou encore que nous ne connaissons pas sous leur forme naturelle.

Pour cette première session de "quoi qu'est ce?", je vous montre tout d'abord la photo:

Voici les indices:
- cette plante pousse dans les sous bois;
- elle ressemble comme 2 gouttes d'eau à du muguet;
- dont elle diffère sur 1 point fondamental: elle est comestible alors que le muguet est toxique;
- on la distingue du muguet grace à 2 indices: ses fleurs sont très découpées et ne sont pas odorantes, et lorsque l'on coupe une feuille, une forte d'aïl se fait sentir!

Pour les connaisseur, vous l'aurez deviné, c'est L'aïl des ours.

Cette plante tire son nom du fait que les ours en mangent à la fin de leur hibernation.
Bonne nouvelle, pour tous, elle contient une forte teneur en vitamine C, et pour nous les filles, elle serait amincissante (pour l'haleine, on repassera!).
Bien entendu, ce n'est pas dans les parcs de la région parisienne que vous risquez de trouver cette plante. Mais si habitez un peu plus loin d'une grosse agglomération et que vous avez l'occasion de vous rendre dans une forêt, cherchez un sous bois bien humide, le long d'un ruisseau et peut être tomberez vous sur un par terre d'aïl des ours, si odorant qu'on ne peut le rater! Attention, la meilleure période pour le cueuillir est le début du printemps, quand les feuilles sont jeunes, et bien tendres, avant que les fleurs n'apparaissent.
J'ai profité de quelques jours de vacances vers Grenoble et d'une ballade avec mon père, pour découvrir cette plante et improviser une cueillette découverte. Merci papa!

Il le prépare de la plus simple façon: en oursillade. Il mixe les feuillles très finement, et les recouvre d'huile d'olive. Cela se conserve ainsi plusieurs mois, et il le mange sur des toasts, ou encore des galettes de riz.

Si vous avez la chance de connaître ou bien d'en trouver, je vous livre une recette originale, à essayer pour épater un peu ses amis citadins gastronomes:

Pesto noisettes aïl des ours
pour 2 petits pots de 50ml

Ustensiles:
- 1 mixeur

Ingrédients:
- 30g de feuilles d'aïl des ours
- 50g de noisettes
- 40g de parmesan
huile d'olive

Recette:
1- Laver l'aïl des ours et bien le sécher.
2- Le placer dans le mixeur et ajouter les noisettes. Mixer.
3- Ajouter un peu d'huile d'olive, mixer encore, puis ajouter le parmesan. Mixer à nouveau et allonger la préparation avec de l'huile d'olive, jusqu'à obtention d'une pâte lisse homogène.

Parfait dans des pâtes, ou sur des toasts pour un apéro d'été campagnard!

A bientôt pour un nouveau quoi qu'est-ce?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous aimez? Vous avez testé? Laissez moi votre message.