Bienvenue dans ma cuisine!

Je vous propose des recettes pour tous les jours, les grands comme les petits, suivant mon inspiration et le contenu de mon frigo!

Bonne cuisine, en vous souhaitant autant de plaisir à la faire qu'à la manger!

samedi 23 octobre 2010

Ma pâte de coing

Comme vous l'aurez tous remarqué, c'est l'automne. Et l'automne, ce n'est pas uniquement la saison des champignons (mais il faut en profiter), des potirons (et des citrouilles d'Halloween), et des marrons! C'est aussi la saison des coings. Le coing est un fruit bizarre! Il sent très bon, il est poilu, très dur et il est immangeable cru! Par contre il est délicieux cuit, en tourte, en compote, en gelée, en confiture ET en pâte de fruits.
Après avoir raté (plusieurs années de suite) ma gelée de coings (trop liquide bien sur!), je me rabats désormais sur la confiture. Celle-ci est moins répandue, et tout aussi bonne que la gelée (d'ailleurs mon fiston ne veut plus que de ça!).
Mais aujourd'hui, ce n'est pas de confiture que je vais vous parler. Non, non, je vais vous présenter ma recette de pâte de coing, cette confiserie naturelle dont ma maman raffole. J'ai juste eu envie de la "customiser" en l'aromatisant aux parfums de Noël, peut être pour que ça arrive plus vite... Noel!

Ma pâte de coings
pour une plaque de 23x34cm

Ingrédients:
- 500g de coings (environ 3 fruits)
- 650g de sucre
- 1 bâton de cannelle
- 2 badianes étoilées
- 2 graines de cardamome

Recette:
1- Éplucher les coings à l'économe. Les couper en morceaux et retirer les trognons.
2- Mettre les coings, le sucre et de l'eau dans une grande casserole (faitout, cocotte, bassine en cuivre, ...).
3- Cuire environ 30 minutes (il faut que les fruits soient fondants et confits).
4- Retirer le surplus de liquide et les épices.
5- Mixer les fruits (au mixeur plongeant) jusqu'à obtention d'une purée la plus homogène possible.
6- Recouvrir une plaque de (au moins) 1cm de profondeur d'une feuille de papier cuisson et verser la pâte sur celle-ci.
7- Laisser la pâte sécher à l'air une nuit.

8- Éventuellement, découper la pâte en carrés et les rouler dans le sucre.

Miam Miam, désolée je ne peux plus taper, j'en ai plein les doigts!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous aimez? Vous avez testé? Laissez moi votre message.