Bienvenue dans ma cuisine!

Je vous propose des recettes pour tous les jours, les grands comme les petits, suivant mon inspiration et le contenu de mon frigo!

Bonne cuisine, en vous souhaitant autant de plaisir à la faire qu'à la manger!

dimanche 11 septembre 2011

Mes cornichons



Profitons pleinement de la fin de cet été un peu étrange (comme celui d'avant ou je me trompe?), et faisons plein de conserves. Malheureusement, je ne suis pas équipée d'un stérilisateur, alors je n'ai pas pu mettre ma sauce tomate en bouteille! Je n'ai pas non plus pu conserver les haricots verts de ma maman, et pas non plus la tonne de ratatouille que j'ai fait la dernière fois. Merci à mon ami le congélateur qui me permet de garder les restes et le trop plein de cuisine. Mais je ne pourrai pas garder tous ces bons petits plats très longtemps.


Par contre, pour la confiture et les cornichons, je suis équipée. Et je ne me prive pas de stocker! Alors après mes brillantes cueillettes de fraises et de framboises, j'ai attaqué les cornichons.
C'est là que j'ai réalisé que le cornichon est un produit qui se mérite, à la sueur de son front et à l'irritation de ses doigts.
Pour ceux qui ne connaissent pas, je ne peux que vous conseiller, par curiosité personnelle, d'aller voir dans un champ de cueillette: le cornichon pousse sur une liane, au ras du sol; il sait se défendre et possède plein de petits poils TRES TRES piquants juste à l'endroit où il faut casser la tige (malin le cornichon).
Pour commencer, vous avez donc le dos cassé, et les mains pleines d'épines. Mais ce n'est que le début de votre long chemin vers la dégustation du cornichon tant désiré.
Il faut ensuite gratter chaque cornichon avec une brosse (à ongles par exemple), et les meilleurs, tout le monde le sait, sont les petits...Maintenant que vous avez des mains de martien (boursouflées et vertes), il vous faut attendre 24h que vos cornichons aient dégorgé.
Le plus dur est passé, mais il vous faudra quand même attendre 3 longs mois avant de pouvoir les déguster.

Je vous donne maintenant la bonne nouvelle nouvelle: ils seront prêts juste à temps pour la saison de la raclette (miam, j'en salive d'avance).

Je vous l'avais dit, le cornichon, ça se mérite!

Cornichons à ma façon
pour 4 bocaux

Ustensiles:
- 1 brosse à ongle
- 4 bocaux
- 1 passoire

Ingrédients:
- 2Kg de cornichons
- 750ml de vinaigre blanc
- thym
- sariette
- basilic
- graines de cumin
- 500g de gros sel

Recette:
1- Gratter les cornichons à l'aide d'une brosse à ongle.
2- Les rincer et les recouvrir de gros sel dans une passoire (afin que l'eau de dégorgement s'écoule). Les laisser dégorger 24h.
3- Préparer vos bocaux en les remplissant d'eau très chaude, les vidant et les faisant sécher à l'envers sur un torchon propre. Attention aux couvercles qui doivent être parfaitement intacts, l'acidité du vinaigre attaquant vite le métal du couvercle.
4- Bien rincer les cornichons.
5-Remplir les bocaux en plaçant dans chaque bocal les différents aromates (au fond, au milieu et en haut du pot) et les cornichons. Remplir les bocaux de vinaigre aux 2/3, puis compléter avec de l'eau bouillante.
6- Fermer et retourner les pots. Les laisser à l'envers pendant 24h.



Astuces:
- Pour les amateurs de produits vinaigrés, on peut rajouter des petits oignons grelots, des tomates cerises vertes, des graines de capucines.
- J'utilise des gros bocaux récupérés (de compote, asperges, mayo, moutarde...).

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vous aimez? Vous avez testé? Laissez moi votre message.